7 applications extraordinaires pour pratiquer la science citoyenne
7 applications extraordinaires pour pratiquer la science citoyenne

Vous vous promenez en foret et un oiseau traverse l’espace.

Vous n’etes gui?re surs de ce que c’est? Il existe une appli pour vous le dire.

Les telephones intelligents d’aujourd’hui paraissent des guides confortables ideaux. Photographiez 1 papillon s’abreuvant de nectar. Filmez une tortue qui se deplace avec lenteur. Enregistrez le chant d’un oiseau. Puis faites une requi?te, identifiez-les et saisissez vos observations geomarquees dans un guide pratique virtuel.

Les guides confortables virtuels sont souvent les allies des sciences citoyennes. Vous partagez bien juste ce que vous voyez. Les scientifiques, les chercheurs et les agents de protection une nature utilisent les donnees fournies par le public Afin de etudier nos changements climatiques, suivre nos migrations et surveiller des especes en peril et des ecosystemes fragiles.

Voici certains applis populaires :

EDDMapS Ontario

Prix : gratuit

Plateformes : iPhone, Android

Vous croyez qu’il reste ardu de ne pas laisser les mauvaises herbes envahir la jardin? Imaginez ce que c’est que de controler les especes envahissantes. Ces envahisseurs s’imposent dans un ecosysteme et supplantent la flore et la faune indigenes.

EDDMapS (Early Detection and Distribution Mapping System) permet aux citoyens ordinaires de signaler les especes envahissantes. L’appli comporte des photos signaletiques et des descriptions des « delinquants » les plus recherches en Ontario. Si vous decouvrez un de ces envahisseurs d’ecosysteme, photographiez-le. Le GPS incorpore dans votre telephone en indiquera l’emplacement exact. Puis telechargez votre observation au sein d' EDDMapS.

Plusieurs scientifiques, des chercheurs, des agriculteurs, des municipalites et des ecologistes se servent de toutes vos precisions Afin de surveiller, reperer et detruire la flore et la faune envahissantes, ainsi, proteger les especes qui font partie de l’ecosysteme.

iNaturalist

Plateformes : iPhone, Android

Si vous souhaitez explorer des ecosystemes partout au monde, iNaturalist reste l’appli qu’il vous faut. Vous y trouverez environ deux millions d’observations de 85 000 especes par une communaute mondiale de naturalistes, de scientifiques ainsi que citoyens ordinaires.

Il ne s’agit jamais uniquement d’un guide fonctionnel. C’est une encyclopedie de guides pratiques, qui propose quantite de ressources https://besthookupwebsites.org/fr/swinging-heaven-review/ et de projets qui satisferont les amoureux en nature les plus passionnes. C’est souvent l’application preferee pour des BioBlitz.

Ne vous laissez nullement intimider par sa taille et le envergure. Si vous etes un internaute novice, vous degoterez beaucoup de videos didactiques Afin de vous initier. Sa communaute conviviale vous aidera egalement a identifier votre que vous avez surpris.

Leafsnap

Plateformes : iPhone juste (version pour Android en cours de developpement)

N'importe qui peut reconnaitre 1 erable. Mais comment peut-on identifier un arbre inconnu?

C’est quasi instantane avec Leafsnap, votre guide repertoriant plus de 130 especes d’arbres communes en Ontario. Leafsnap utilise un logiciel de reconnaissance visuelle. Placez une seule feuille d’arbre contre votre arriere-plan blanc – une feuille de papier fera l’affaire – et prenez un cliche.

Comparez ce arbre mysterieux avec une courte liste de correspondances possibles. Pour chaque espece, vous degoterez une serie de photos de haute resolution pour vous aider a Realiser ce tri. Votre photo viendra enrichir une foret virtuelle geomarquee.

Ontario Reptile and Amphibian Atlas

Plateformes : iPhone, Android

Cette appli concue en Ontario s’interesse a certaines des creatures nos plus meconnues de Dame Nature – les tortues, les grenouilles, les crapauds, des salamandres, des serpents et l’unique lezard que compte la province. Leur nombre decline. En fera, 75 % des reptiles et 35 % des amphibiens seront en peril a l’echelle nationale et provinciale.

Il convient tout juste 30 secondes pour signaler l’observation d’un animal. Alors, si vous apercevez un serpent qui se faufile ou une chelydre serpentine se chauffant au soleil, prenez une photo et envoyez-la. Ou participez a des projets de protection d'une nature comme des etudes i  propos des grenouilles et des projets d’observation des tortues. Un brin d’aide peut Realiser une grande difference.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *